Cet article date de plus de neuf ans.

En Inde, 36 morts en marge du pèlerinage du Gange

36 personnes ont trouvé la mort dimanche 10 février 2013 lors d'une bousculade dans la gare d'Allahabad (nord-est). La ville accueille tous les douze ans le plus grand pèlerinage au monde. 30 millions de personnes se sont baignées dans le Gange ce dimanche, un record.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une bousculade a provoqué la mort de 36 personnes à la gare de Allahabad lors du pélerinage du Kumbh Mela le 10 février 2013 (AFP/Roberto Schmidt)
Les explications divergent sur les causes de la mort de 36 personnes, le même jour, dans la gare d'Allahabad. Pour certains, c'est une balustrade qui a cédé sous le poids des pèlerins qui s'y appuyaient. Le ministre des Transports indiens parle, lui, d'une bousculade liée au trop grand nombre de voyageurs présents dans la gare. Enfin, des témoins évoquent une charge de la police à coups de bâtons qui a provoqué la panique. Une charge dont on ignore le motif.

Quoi qu'il en soit, c'est bien l'affluence record des pèlerins qui est à l'origine de ce drame. Allahabad accueille tous les douze ans un gigantesque rassemblement de dévôts et de touristes. La ville se trouve au confluent de trois fleuves sacrés, dont l'eau purifie des péchés. Ce dimanche, 30 millions de personnes se sont baignées dans les eaux du Gange. On a fait la queue pour atteindre les rives du fleuve. Et les policiers et les volontaires demandaient aux fidèles d'accélérer leur geste de dévotion afin de réduire l'attente.

7000 policiers sont chargés de la sécurité, ce qui peut paraitre bien peu face à une telle foule. Les bousculades sont, bien sûr, le risque principal de ce genre de rassemblement.

Sur les cinquante jours que dure la fête, cent millions de personnes viendront à Allahabad.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.