Combats sino-indiens : la Chine accuse les Etats-Unis

La Chine affirme qu’il y aurait la main des Etats-Unis derrière les affrontements meurtriers avec l’Inde à la frontière sino-indienne dans l’Himalaya.

FRANCEINFO

Pour Pékin, il y a derrière les affrontements meurtriers dans l'Himalaya la main invisible des États-Unis. Et les médias chinois suivent à l'unisson l'explication du régime de Xi Jinping. New Delhi provoquerait ces combats pour rallier Washington à sa cause. La version officielle de la Chine est claire : c’est l’Inde qui a franchi le Rubicon en traversant la frontière. Surtout c’est l’Inde qui a trahi sa promesse, selon les mots d’un haut gradé de l’armée chinoise, rapportés mercredi 17 juin par la correspondante de France Télévisions en Chine, Justine Jankowski.

"Nous demandons à l’Inde de retenir ses troupes"

Par la voix de son porte-parole des Affaires étrangères, la Chine se pose en donneuse de leçons : "Nous demandons à l’Inde de retenir ses troupes. Ne provoquez pas de troubles. ces conflits ne font que raviver une tension historique entre le dragon chinois et le tigre indien".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sommets indiens de l\'Himalaya, dont le massig de la Nanda Devi, sont photographiés depuis la ville de Rudrapragya, le 8 mars 2019.
Des sommets indiens de l'Himalaya, dont le massig de la Nanda Devi, sont photographiés depuis la ville de Rudrapragya, le 8 mars 2019. (VISHAL BHATNAGAR / NURPHOTO / AFP)