Inde : 60 morts après l'effondrement d'un immeuble à Bombay

Vendredi, l'effondrement d'un immeuble de quatre étages à Bombay a fait 60 morts et 32 blessés. Les secouristes ont annoncé cesser les recherches.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Un bâtiment hébergeant des employés de l'administration locale et leurs familles s'est effondré vendredi à Bombay, la capitale
économique et financière de l'Inde. Ce drame a fait 60 morts et a piégé plusieurs personnes sous les décombres.

"Nous avons récupéré 45 corps à présent, et nous devrions en trouver
d'autres, même si nous gardons espoir de trouver des survivant
s", déclarait samedi Alok Avasthy, un haut responsable de l'Autorité nationale chargée de la
gestion des catastrophes. De précédents bilans avaient fait état de 28 morts, puis de 33 corps
extraits des décombres.

Les secours ont ajouté qu'ils pensaient que 89 habitants se trouvaient dans l'immeuble au moment du drame, et qu'ils n'avaient pour le moment recensés que 78 personnes parmi les morts et les rescapés. "Nous avons dégagé 33 personnes en vie,et nous continuerons (à fouiller les
décombres) jusqu'à ce que nous ayons retrouvé tout le monde
", a précisé Alok Avasthy.

Mais ce dimanche matin, les secours ont annoncé avoir cessé les recherches dans les gravats.

Les effondrements d'immeubles, problème national en Inde


La police a annoncé avoir arrêté un décorateur d'intérieur, qui pourrait être à l'origine du drame : l'homme est soupçonné d'avoir transformé sans autorisation le sous-sol de l'immeuble, dont les structures ont pu être altérées.

L'état de délabrement du bâtiment était cependant connu, puisque les personnes habitant l'immeuble avaient été invités
à le quitter quelques mois plus tôt. "Le bâtiment avait une trentaine d'années. Nous avions demandé aux habitants de quitter l'immeuble en avril, mais ils ne l'ont pas fait ", a déclaré Khabale-Patil, responsable de la municipalité .

Les effondrements d'immeubles sont un problème national en Inde : cinq d'entre eux se sont écroulés à Bombay ou dans sa banlieue ces derniers mois, dont l'un en avril. Une catastrophe qui avait fait 74 morts.