Cet article date de plus de douze ans.

Incendies en Californie: amélioration

Les pompiers parvenaient peu à peu, dimanche, à contenir les incendies qui frappent la Californie depuis une semaine
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La bataille contre les flammes en Californie (17/08/09) (© France 2)
Les pompiers parvenaient peu à peu, dimanche, à contenir les incendies qui frappent la Californie depuis une semaineLes pompiers parvenaient peu à peu, dimanche, à contenir les incendies qui frappent la Californie depuis une semaine

Un premier foyer dans le comté de Santa Cruz, à 560 km au nord-ouest de Los Angeles, et qui a déjà provoqué l'évacuation de plus de 2000 personnes, était contenu à 50% dimanche matin.

Il menaçait toujours plus de 250 maisons dans les communes de Swanton et Bonny Doon, après avoir détruit deux bâtiments et dévoré plus de 2.700 hectares.

Le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger s'était rendu sur les lieux samedi matin, au lendemain de la déclaration vendredi de l'état d'urgence dans le comté. "Mon administration fait tout ce qu'elle peut pour s'assurer que l'Etat (de Californie) a mis en place les ressources nécessaires pour répondre rapidement" aux incendies qui frappent la Californie, avait-il déclaré.

Le travail des pompiers est rendu difficile par le vent, la sécheresse et le terrain accidenté, selon le département californien de prévention des incendies (Calfire).

Un autre foyer d'incendie important frappe depuis le 8 août le parc naturel de Los Padres, qui s'étend au nord de Santa Barbara, non loin de Los Angeles, dans une région très peu peuplée. Selon Calfire, cet incendie, qui a déjà englouti plus de 34.000 hectares de végétation, est désormais contrôlé à hauteur de 60%. Cet incendie aurait été déclenché par un feu de cuisine, dans un champ de plantation (illégale) de marijuana, selon un communiqué du parc naturel de Los Padres. La police soupçonne des trafiquants de drogue mexicains.

Selon le bureau du gouverneur, à la date de samedi, plus de 47.000 hectares avaient été réduits en fumée dans l'Etat, alors que "2.700 à 3.100 résidences" avaient été éévacuées" depuis le 1er août.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.