Cet article date de plus de dix ans.

Il est l'un des prix les plus prestigieux au monde. Ses détracteurs projettent la création d'un prix alternatif.

Ses opposants, regroupés dans la "commission consultative du prix littéraire", le jugent trop populiste. Ils ont annoncé un projet de lancement, probablement l'an prochain, d'un nouveau prix.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Julian Barnes concourt pour la quatrième fois au prix Booker, sans encore jamais l'avoir décroché. (Pierre Verdy / AFP)

Ses opposants, regroupés dans la "commission consultative du prix littéraire", le jugent trop populiste. Ils ont annoncé un projet de lancement, probablement l'an prochain, d'un nouveau prix.

L'édition 2011 de ce prix aura lieu mardi, à Londres. Le Britannique Julian Barnes, 65 ans est finaliste pour la quatrième fois du Booker, qu'il n'a jamais décroché. Il fait figure de favori avec "The Sense of an Ending", un roman sur le destin de camarades de classe. Cinq autres auteurs, trois Britanniques et deux Canadiens, sont en lice pour ce prix doté de 56.700 euros, qui récompense un auteur de fiction de langue anglaise du Commonwealth et de la République d'Irlande.

Il s'agira, pour la "commission consultative du prix littéraire", de récompenser l'auteur du "meilleur roman en langue anglaise publié au Royaume-Uni dans l'année", ce qui permettra à des auteurs américains de prétendre au prix. Le jury du Booker se préoccupe davantage du "caractère accessible" des oeuvres plutôt que de leur "qualité artistique", a regretté la commission, qui a trouvé un large écho dans les médias.

Le projet de nouveau Prix littéraire a déjà reçu le soutien d'écrivains de renom, qui plus est ex-lauréats du Booker Prize, comme John Banville et Pat Barker.

L'annonce du lancement de ce nouveau prix intervient alors que le jury du Booker Prize est l'objet de vives critiques, le jury étant présidé par une ancienne patronne des services de renseignements intérieurs MI5, Stella Rimington, reconvertie dans l'écriture de polars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.