VIDEO. Grèce : "Les conditions pour de nouvelles négociations ne sont pas réunies", selon Merkel

Le président français et la chancelière allemande se sont réunis lundi à l'Elysée au lendemain du référendum qui a vu la victoire du "non" en Grèce.

"Les conditions préalables pour entrer dans de nouvelles négociations sur un programme concret du mécanisme européen de stabilité ne sont pas encore réunies." Au lendemain du référendum en Grèce sur le plan d'aide des créanciers, la chancelière allemande a évoqué, lundi 6 juillet, devant la presse, les conséquences du vote "non", et a estimé qu'il appartenait désormais au gouvernement Tsipras de manifester sa volonté de reprendre les discussions

>> Suivez notre direct sur la crise grecque

Le président français et la chancelière allemande, qui se sont réunis à l'Elysée au lendemain du référendum, ont appelé le chef du gouvernement grec à la "responsabilité". "Nous attendons maintenant des propositions précises du Premier ministre grec, un programme qui permettra également à la Grèce de retrouver la prospérité", a ajouté Angela Merkel. Les deux dirigeants ont insisté sur le caractère urgent de nouvelles négociations.

Angela Merkel et François Hollande face à la presse, à l\'issue d\'un entretien à l\'Elysée sur la Grèce, le 6 juillet 2015.
Angela Merkel et François Hollande face à la presse, à l'issue d'un entretien à l'Elysée sur la Grèce, le 6 juillet 2015. (BERTRAND GUAY / AFP)