VIDEO. "Nous sommes responsables d'une monnaie, l'euro", déclare Hollande aux côtés de Tsipras

Lors d'un point de presse, mardi à l'Elysée, aux côtés d'Alexis Tsipras, François Hollande a rappelé que le respect des règles européennes et des engagements pris s'impose à tous les pays.

FRANCE TELEVISIONS

François Hollande recevait, mercredi 4 février à l'Elysée, Alexis Tsipras, le nouveau Premier ministre grec. Lequel a frappé à la porte de la BCE lors d'un passage à Bruxelles ce même jour, proposant son plan de réformes et de financement sur quatre ans de la dette grecque qui dépasse les 320 milliards d'euros.

"Les règles et les engagements pris s'imposent à tous"

Lors d'un point de presse à côté d'Alexis Tsipras à l'Elysée, François Hollande a rappelé que le respect des règles européennes et des engagements pris s'impose à tous, y compris à la Grèce. Le président de République a énuméré ces deux principes qui guident sa politique européenne : "solidarité et respect des principes". "Le vote du peuple grec a été clair, fort" a-t-il déclaré, "et il a sûrement voulu signifier que l'austérité comme seule perspective et comme seule réalité n'était plus supportable", a ajouté François Hollande.

François Hollande et le Premier ministre grec Alexis Tsipras à l\'Elysee, le 4 février 2015.
François Hollande et le Premier ministre grec Alexis Tsipras à l'Elysee, le 4 février 2015. (REMY DE LA MAUVINIERE / AFP)