Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Grèce : Tsipras promet des réformes, mais réclame un meilleur partage du "fardeau"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
DLTFTV_MAM_5326373
PARLEMENT EUROPEEN
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier ministre grec s'est exprimé dans l'hémicycle du Parlement européen à Strasbourg, après avoir été accueilli par les applaudissements de certains eurodéputés et les huées d'autres.

Alexis Tsipras était très attendu au Parlement européen. A son arrivée dans l'hémicycle strasbourgeois, le Premier ministre grec a été accueilli par le leader de Podemos, l'Espagnol Pablo Iglesias, mais aussi par la figure du Front de gauche français, Jean-Luc Mélenchon.

>> Grèce : suivez les négociations en direct

Après s'être installé sous les applaudissements de certains eurodéputés et les huées d'autres, Alexis Tsipras a détaillé sa position face aux parlementaires. "Nous souhaitons un accord avec nos partenaires, a-t-il assuré. Mais un accord qui montre une possibilité de sortir de la crise, qui montre qu'il y a de la lumière au bout du tunnel."

DLTFTV_MAM_5326341

Un plaidoyer pour "les plus vulnérables"

Il faudra des réformes, "personne ne le conteste", a argué Alexis Tsipras. "Mais le fardeau devra être supporté par ceux qui peuvent le supporter et qui ont, ces cinq dernières années, été épargnés par les gouvernements, a-t-il détaillé. Le fardeau était supporté par les travailleurs, les retraités, tous ceux qui n'ont plus la possibilité de continuer à le supporter."

Le Premier ministre a plaidé pour "des politiques de redistribution pour les plus vulnérables". Seule solution, à l'entendre, "pour aller dans le sens d'une croissance durable" en Grèce.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.