Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Grèce : les femmes de ménage licenciées soutiennent Alexis Tsipras

En mars 2015, le magazine "Avenue de l'Europe" a rencontré à Athènes des femmes de ménage licenciées par le précédent gouvernement grec. L'actuel ministre de la Réforme administrative, Georgios Katrougalos, avait une bonne nouvelle pour elles.

À la veille du Conseil européen de Bruxelles de mars 2015, Avenue de l'Europe s'est rendue à Athènes, capitale d'un pays au bord de la faillite. La situation de la Grèce allait d'ailleurs faire l'objet d'un minisommet extraordinaire.

L'équipe a rencontré des soutiens enthousiastes d'Alexis Tsipras, parmi lesquels des femmes de ménage licienciées par le précédent gouvernement. "Vous savez, on est patients. On est là ! On croit vraiment en vous !"

Georgios Katrougalos, le ministre de la Réforme administrative du gouvernement Tsipras, a une bonne nouvelle pour elles : "Demain, on va déposer officiellement le projet de loi pour vous réintégrer dans votre ministère."

"C'est génial, quand un homme politique vient vous voir pour vous dire que votre problème va se régler"

Georgios Katrougalos a toujours soutenu le combat de ces femmes. Une fois au pouvoir, il tient sa promesse. Et les employées licenciées lui en sont reconnaissantes. "Bien avant qu'il soit au gouvernement, il venait nous voir. Il restait pendant des heures avec nous. Et il nous donnait du courage pour continuer notre combat", se souvient l'une d'elles.

"C'est génial, quand vous avez un homme politique qui vient vous voir, tout simplement. Et qui vous dit : 'Ça y est, votre problème va se régler.' Pour nous, c'est une très grande satisfaction", conclut une autre avec émotion.