VIDEO. Grèce : la dette grecque va-t-elle être renégociée ?

Après la victoire du parti de la gauche radicale Syriza aux élections législatives en Grèce, la question de la renégociation de la dette grecque se pose. Le sujet divise les politiques français.

FRANCE 2

La victoire du parti de la gauche radicale Syriza aux élections législatives en Grèce, dimanche 25 janvier, remet sur la table la question de la renégociation de la dette grecque. Une question qui divise la classe politique française.

Jean-Luc Mélenchon, le leader du Parti de gauche, réclame l'effacement de la dette grecque, c'est le seul homme politique français à proposer cette option. Le Front national, qui souhaitait également la victoire de Syriza, refuse en revanche toute contribution des Français au sauvetage de la Grèce : "Ils l'ont déjà épongée puisque l'UMP et le PS ont déjà prêté l'argent des Français à la Grèce en sachant qu'ils ne pourraient jamais rembourser cette dette", déclare Marine Le Pen au micro de France 2.

L'UMP et le PS n'en parlent pas ouvertement

Quant à une éventuelle renégociation de la dette grecque, le sujet est sur la table mais ni l'UMP ni le PS n'en parlent ouvertement : "Tous les sujets doivent être abordés, les règles, les engagements, les réformes, le chemin", déclare Michel Sapin, ministre des Finances et des comptes publics. "C'est un rendez-vous grave qu'il faudra que chacun aborde avec le sens des responsabilités et de la mesure, côté grec comme côté européen", explique Nicolas Sarkozy, président de l'UMP .

Le JT
Les autres sujets du JT
Aléxis Tsípras, chef de file du parti de gauche anti-austérité Syriza, le 23 janvier 2015 à Athènes (Grèce).
Aléxis Tsípras, chef de file du parti de gauche anti-austérité Syriza, le 23 janvier 2015 à Athènes (Grèce). ( MAXPPP)