VIDEO. En Grèce, l'économie à l'arrêt

Au cœur d'Athènes, boutiques fermées et chantiers inachevés témoignent d'une économie exsangue.

Cela se voit dans les rues de la capitale et jusque dans les vignes. L'économie grecque est à l'arrêt depuis des mois. A Athènes, les chantiers n'avancent plus, faute de financement. Electriciens, carreleurs, maçons, plombiers se retrouvent, pour beaucoup, au chômage technique.

59 dépôts de bilan par jour

Le commerce ne se porte pas mieux : 59 dépôts de bilan sont enregistrés chaque jour dans le pays. Les boutiques qui survivent sont désertes. "Les Grecs ont peur de dépenser", témoigne une commerçante.

A quelques kilomètres d'Athènes, Vassilis, exploitant viticole, ne peut plus emprunter d'argent pour importer bouteilles et bouchons de liège, "et nos fournisseurs ne nous font plus confiance parce qu'ils ont peur que la Grèce sorte de l'euro". Difficile, dans ces conditions, d'investir pour poursuivre et développer son activité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Grecs lisent les unes des journaux, dans le centre d\'Athènes, le 22 juin 2015.
Des Grecs lisent les unes des journaux, dans le centre d'Athènes, le 22 juin 2015. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)