Union européenne : comment les médias tentent de déjouer les fake news

Les fausses informations concernant l'Union européenne ne manquent pas, c'est pour cela que plusieurs médias continentaux ont créé FactCheckEU.

FRANCEINFO

L'Union européenne est composée de 28 pays. C'est donc autant de fausses informations qui peuvent se propager sur les réseaux sociaux. Mais pour déjouer les pièges, vous pouvez consulter le site FactCheckEU, issu de 19 médias représentant 13 pays, qui démonte les fake news qui polluent la toile européenne. Par exemple, le présentateur grec Kyriakos Polupoulos qui assurait à la télévision que les migrants avaient le droit en Allemagne à des tickets gratuits, afin de visiter les maisons closes.

Le Premier ministre luxembourgeois visé

Il s'appuie en cela sur des photos de "vrais" billets publiées sur Facebook. "En fait il y a des gens qui prennent cette information au sérieux", explique Jules Darmanin, du site FactCheckEU. Le même présentateur montre à la télévision une photo du premier ministre du Luxembourg, prétendument au bras de son compagnon. Il s'agit en réalité de Conchita Wurst, qui tenait le bras d'une personne qui n'était en aucun cas le Premier ministre luxembourgeois.

"C'est quelque chose qui circulait d'abord sur des sites africains. C'est évidemment une fausse information qui va être reprise par certains polémistes d'extrême droite. Notamment cette personne-là en Grèce, pour sous-entendre une forme de décadence de l'Europe", indique Jules Darmanin.

Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique).
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique). (JOHN THYS / AFP)