Tensions entre la Grèce et la Turquie : "La Turquie joue son va-tout"

Guillaume Perrier, grand reporter et auteur de "Dans la tête de Recep Tayyip Erdogan", était l'invité du journal de 23 heures de franceinfo, jeudi 13 août. Il analyse les récentes tensions entre la Grèce et la Turquie et la stratégie de Recep Tayyip Erdogan.

franceinfo

La tension est montée, ces derniers jours, en Méditerranée, où la Grèce et la Turquie se disputent de vastes gisements gaziers. Depuis des siècles, ces deux pays entretiennent des relations conflictuelles, qui se sont renforcées ces dernières années. "Il y a un enjeu énergétique très fort dans cette région de la Méditerranée. Le partage de gisements gaziers, découverts au large des côtes chypriotes et israéliennes, est source de conflit", détaille Guillaume Perrier, grand reporter et auteur de "Dans la tête de Recep Tayyip Erdogan, dans le journal de 23 heures de franceinfo jeudi 13 août.

"La stratégie du bras de fer" d'Erdogan

Recep Tayyip Erdogan adopte une posture agressive dans la zone méditerranéenne. "La Turquie a décidé de jouer son va-tout ces derniers mois en s'attaquant frontalement à la Grèce sur plusieurs dossiers. En mars, il y avait déjà eu des tensions sur la question des migrants (...) C'est la stratégie du bras de fer que mène Erdogan depuis bien longtemps. Il l'a fait, par le passé, avec les Américains, les Européens et tous ses partenaires d'un jour qui sont ensuite devenus des adversaires. C'est sa manière de faire de la politique", ajoute le spécialiste de la Turquie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Guillaume Perrier, grand reporter et auteur de \"Dans la tête de Recep Tayyip Erdogan\", était l\'invité du journal de 23 heures de franceinfo, jeudi 13 août. Il analyse les récentes tensions entre la Grèce et la Turquie et la stratégie de Recep Tayyip Erdogan.
Guillaume Perrier, grand reporter et auteur de "Dans la tête de Recep Tayyip Erdogan", était l'invité du journal de 23 heures de franceinfo, jeudi 13 août. Il analyse les récentes tensions entre la Grèce et la Turquie et la stratégie de Recep Tayyip Erdogan. (FRANCEINFO)