Cet article date de plus de cinq ans.

Les Grecs pas optimistes, malgré l'accord

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Les Grecs pas optimistes, malgré l'accord
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après l'annonce d'un nouvel accord, une équipe de France 2 est allée à la rencontre de Grecs sur un marché d'Athènes.

Ce matin, lundi 13 juillet, les dirigeants européens sont parvenus à un accord pour un troisième plan d'aide à la Grèce. Pour les Grecs, cet accord est un soulagement. "Je suis content, j'espère que les conditions de l'accord vont être convenables pour nous", confie l'un d'entre eux. Lassée par cet interminable feuilleton, cette retraitée préfère ironiser : "Je viens de vider mon compte pour faire un festin... Non, je ne crois pas que la situation va s'améliorer".

Des Grecs déçus

Passée la bonne nouvelle, certains voient surtout les efforts à venir. "De quel accord vous me parlez au moment où on meurt de faim ? On était des aristocrates, on avait des commerces, des restaurants, et maintenant, on n'a plus de travail", confie un retraité au micro de France 2.

Devant les banques toujours fermées, les mêmes files d'attente et la même exaspération. "Je ne crois pas que cet accord va amener de meilleures choses par rapport à avant. Je suis déçue que la gauche nous ait trahie", lance une Athénienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.