Les chefs d'État européens examinent les propositions grecques

Les dirigeants européens étaient réunis à Bruxelles lundi 22 janvier pour un sommet extraordinaire sur la situation de la Grèce. France 3 fait le point.

FRANCE 3

Alexis Tsipras arrive tout sourire à Bruxelles lundi 22 juin. Le Premier ministre grec n'est pas venu les mains vides. Toute la journée, il a détaillé ses nouvelles propositions, et il veut croire à un accord. "Il est temps d'aboutir à des solutions viables qui permettront à la Grèce de renouer avec la croissance", a-t-il notamment assuré.

Espoir vite douché par le président de la Commission européenne. "Je ne sais pas si nous arriverons à un accord aujourd'hui, mais nous progresserons dans cette direction", a déclaré Jean-Claude Juncker.

"Un accord le plus vite possible"

La Grèce a pourtant fait de véritables propositions à ses créanciers. Principale concession : les retraites. L'âge de départ pourrait passer à 67 ans, et les régimes de préretraites supprimés. Athènes propose aussi une hausse de la TVA, sauf pour l'électricité.

"Le Parlement grec peut sortir de cette crise et a pris ses responsabilités. (…) Cela doit ouvrir la voie à un accord le plus vite possible", a indiqué le président François Hollande. Il faut maintenant négocier dans le huis clos de Bruxelles. Les chefs d'État européens examinent depuis plusieurs heures les propositions grecques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dirigeants européens lors du sommet européen extraordinaire consacré à la Grèce, 22 juin 2015 à Bruxelles (Belgique).
Les dirigeants européens lors du sommet européen extraordinaire consacré à la Grèce, 22 juin 2015 à Bruxelles (Belgique). (EUROPEAN COUNCIL PRESS OFFICE / ANADOLU AGENCY / AFP)