La fermeture des banques paralyse la Grèce

L'économie grecque tourne au ralenti à cause de la fermeture des banques. Même le tourisme est touché.

FRANCE 2

La crise grecque a entraîné la fermeture des banques il y a une semaine. Ce lundi 6 juillet, il a été annoncé que les établissements bancaires seront encore fermés mardi et mercredi. Cette situation provoque l'asphyxie de l'économie nationale.

Chez un garagiste, les voitures s'accumulent : faute de pouvoir payer les réparations, les clients ne viennent pas les récupérer, et 8 salariés sur 20 sont désormais en congés forcés. Dans certaines banques, il n'est même plus possible de récupérer la somme maximale autorisée de 60 euros par jour, en raison d'un manque de billets.

Des annulations en cascade pour les hôteliers

Tous les secteurs tournent au ralenti. Le tourisme, première ressource du pays, n'est pas épargné. "Déjà, le reste de la saison semble compromis. Selon les médias grecs, les hôteliers ont déjà enregistré, en une semaine, pas moins de 300 000 annulations", conclut Laurent Desbonnets, envoyé spécial de France 2 à Athènes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Grecs font la queue pour retirer de l\'argent, le 28 juin 2015, à Athènes (Grèce).
Des Grecs font la queue pour retirer de l'argent, le 28 juin 2015, à Athènes (Grèce). (MENELAOS MYRILLAS / SOOC / AFP)