L'île de Kos, nouveau point d'arrivée pour les migrants

À l'image de Lampedusa en Italie, l'île grecque de Kos voit arriver chaque jour sur ses côtes des vagues de migrants, et les autorités locales ne savent comment les encadrer.

France 2

Les vagues de migrations vers l'Europe se font plus intensives ces temps-ci, alors que l'UE réfléchit à un meilleur encadrement des réfugiés. Comme l'Italie, la Grèce est en première ligne pour les populations arrivées de Libye. L'île de Kos, à une heure des côtes turques, voit arriver quotidiennement des embarcations de fortune remplies de gens venus chercher l'exil en Europe.

Une population aisée qui fuit l'Irak et la Syrie

Ces personnes sont des familles entières, plutôt aisées, d'origine syrienne ou irakienne et racontent la même histoire : "On a fui la guerre en Syrie. À Alep, c'est la mort, on ne veut pas que nos enfants meurent. Ici, en Europe, ils vont étudier et vivre, c'est tout", témoigne un homme au micro de France 2.

Ils cherchent maintenant à contacter les autorités locales, qui vont les mener au seul centre d'hébergement de la ville, un hôtel abandonné, bondé et sans électricité, en attendant de voir leur dossier traité pour partir vers l'Allemagne ou la Suède.

Le JT
Les autres sujets du JT
#MonEnvoyéSpécial du 2 mai : Carnet de route, embarquement pour l\'espoir ? Coûte que coûte, des dizaines de milliers de migrants tentent de rejoindre l’Europe.
#MonEnvoyéSpécial du 2 mai : Carnet de route, embarquement pour l'espoir ? Coûte que coûte, des dizaines de milliers de migrants tentent de rejoindre l’Europe. (ALESSIO PADUANO / NURPHOTO)