L'Eurogroupe s'accorde pour prolonger de quatre mois l'aide financière à la Grèce

Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a annoncé la prolongation du plan d'aide international pour la Grèce. 

Le ministre des Finances français, Michel Sapin et son homologue grec, Yanis Varoufakis, le 20 février 2015 à Bruxelles lors d\'une réunion de l\'Eurogroupe. 
Le ministre des Finances français, Michel Sapin et son homologue grec, Yanis Varoufakis, le 20 février 2015 à Bruxelles lors d'une réunion de l'Eurogroupe.  (DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / AFP)

La Grèce et les ministres des Finances de la zone euro sont parvenus, vendredi 20 février, à un accord pour prolonger de quatre mois le plan d'aide international dont bénéficie Athènes, ont annoncé des responsables de la zone euro. 

Le commissaire européen en charge de l'Euro, Valdis Dombrovskis, a confirmé l'information via Twitter, précisant que le pays allait devoir présenter "une liste de réformes", lundi 23 février, qui devra être validée par les créanciers. 

Un nouveau passage devant l'Eurogroupe dans quatre mois

"On va présenter, sous forme de tableau, une liste des réformes que l'on veut faire les quatre prochains mois. Les institutions donneront leur avis lundi ou mardi", a décrit le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, après la réunion.

"A la fin de ces quatre mois, nous serons jugés sur la mise en oeuvre des réformes", a-t-il poursuivi, appelant les autres partis politiques grecs à participer. La Grèce devra présenter ses réformes structurelles, qui seront ensuite détaillées par des experts, avant d'être examinées de nouveau par l'Eurogroupe.

"La Grèce devient coauteur des réformes et de sa destinée"

Le ministre grec a indiqué que cette liste à présenter lundi n'inclura aucune réforme sur les retraites et le marché du travail. Il s'est par contre engagé à s'attaquer à l'immunité et à l'évasion fiscale.

Cet accord est "une première étape" qui va permettre à Athènes de "laisser le mémorandum derrière elle", a-t-il indiqué. "La Grèce devient coauteur des réformes et de sa destinée."