Incendie sur l'île d'Eubée en Grèce : "J'ai peur, ces forêts nous alimentent en oxygène", témoigne une habitante

La destruction de centaines d'hectares d'arbres inquiète les habitants de l'île, et même ceux qui vivent jusqu'à Athènes.

Une forêt en feu près du village de Psachna, sur l\'île d\'Eubée, le 13 août 2019.
Une forêt en feu près du village de Psachna, sur l'île d'Eubée, le 13 août 2019. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)

Les autorités déplorent déjà "une catastrophe écologique" sur l'île d'Eubée, en Grèce, où un incendie ravage une réserve naturelle depuis mardi 13 août. Le sinistre, qui évoluait mercredi 15 août sur un front de 12 km, n'a pas fait de victime mais a entraîné l'évacuation de quatre villages de l'île, située à une centaine de kilomètres au nord-est d'Athènes.

Le Premier ministre fait appel à la solidarité européenne

La destruction de plusieurs centaines d’hectares de parc protégé pose de sérieux problèmes de qualité de vie aux Athéniens. Irène, mère de famille 43 ans, qui vit à Patíssia dans le centre de la capitale, s'est réveillée avec la gorge enrouée et les yeux qui piquent, ces deux derniers jours. "J'ai peur, raconte-t-elle, ces forêts qui brûlent nous alimentent en oxygène. L'île d'Eubée était l'une des rares et peu chères excursions possibles, pour nous, les Athéniens. À l'avenir, nous allons avoir encore plus de problèmes avec les inondations et la qualité de vie".

Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis, qui s’est rendu sur place sur l’île d’Eubée mercredi 14 août, a fait de la reforestation des régions sinistrées, une priorité. Il en a appelé à la solidarité européenne.

La solidarité européenne devra se traduire de façon concrète, en venant en aide aux États les plus vulnérables.Kyriakos Mitsotakis

"Les feux de forêt vont faire hélas partie de notre quotidien, puisque le changement climatique touche aussi le sud de l'Europe, ses conséquences nous accompagnerons pendant de longues années encore", a-t-il déclaré. Ces derniers jours, la Grèce a été touchée par une série d'incendies sous l'effet combiné de températures caniculaires, de vents violents et de la sécheresse.