Grèce : "Tout le monde se mobilise pour une solution au plus vite"

Alors qu'un sommet crucial se tient lundi 22 juin à Bruxelles sur la question grecque, Alexia Kefalas revient sur le sentiment des Grecs, qui se "sentent oppressés".

France 3

Un sommet crucial. La Grèce et l'Europe rejouent lundi 22 juin la scène des négociations de la dernière chance à Bruxelles. À la veille de la réunion, "les Grecs sont fatigués", assure Alexia Kefalas.
"Cela s'exprime de différentes façons. Il y a ceux qui sont très très en colère et qui manifestent en soutien au gouvernement", explique la journaliste de France 2. "Ils se sentent oppressés. On leur parle de mesures d'austérité après cinq années de ponctions successives sur leurs salaires et leur retraite", précise-t-elle.

"Ils sont prêts à tout"

"De l'autre, il y a ceux qui veulent tout faire pour rester dans la zone euro. Ils manifesteront lundi 22 juin. Ils sont prêts à tout", indique Alexia Kefalas.
"La société se partage. Ce qui est sûr, c'est qu'ils veulent une solution. Ils veulent que cette tragédie se termine enfin, c'est pour cela que lundi sera une journée cruciale", rappelle la journaliste, en direct d'Athènes, qui affirme que "tout le monde se mobilise pour une solution au plus vite".
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les drapeaux grec et européen, photographiés le 21 avril 2015, à Ahtènes.
Les drapeaux grec et européen, photographiés le 21 avril 2015, à Ahtènes. (KOSTIS NTANTAMIS / AFP)