Grèce : retour sur la victoire du "non"

Les premiers résultats partiels annoncent une large victoire du "non" au référendum.

FRANCE 2

Ils sont déjà des centaines rassemblés au cœur d'Athènes. Les partisans du "non" exultent après les résultats partiels annoncés du référendum du 5 juillet. Selon ces derniers, leur victoire est sans appel : 61% pour le "non" sur un tiers des bulletins dépouillés. "Les résultats sont positifs. C'est la démocratie, le peuple grec n'a pas cédé au terrorisme qu'on lui a imposé avec la fermeture des banques", explique un homme au micro de France 2.

"L'austérité ne peut pas durer"

"Super nouvelle, l'austérité ne peut pas durer", ajoute un autre. Le Premier ministre, Alexis Tsipras, ne s'est toujours pas exprimé, mais pour lui, ces résultats partiels sont une victoire, car il avait appelé à voter "non" à plusieurs reprises. Les électeurs l'ont suivi et se sont opposés au nouveau plan de sauvetage proposé par l'Europe et le FMI. Le plan appliquait de nouvelles mesures d'austérité. À noter que près de 40% des Grecs ne sont pas allés voter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Grecs célèbrent la victoire du \"non\" au référendum du dimanche 5 juillet 2015. 
Des Grecs célèbrent la victoire du "non" au référendum du dimanche 5 juillet 2015.  (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)