Cet article date de plus de six ans.

Grèce : la probable victoire de Syriza inquiète les Français, selon un sondage

Six Français sur dix disent "craindre" l'arrivée au pouvoir de l'extrême-gauche en Grèce.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le leader du parti de gauche radicale Syriza, Alexis Tsipras, salue ses supporters lors d'un meeting à Athènes (Grèce), le 22 janvier 2015. (ORESTIS PANAGIOTOU / AFP)

La probable arrivée au pouvoir de l'extrême-gauche en Grèce n'enchante pas les Français. Selon un sondage Odoxa publié par Le Parisien*, samedi 24 janvier, 59% des personnes interrogées "craignent" une victoire du parti Syriza, quand à l'inverse, seuls 39% y voient "une source d'espoir".

Sans surprise, cette perspective est davantage redoutée par l'électorat de droite (75%) que par l'électorat de gauche (40%). Pour Céline Bracq, directrice générale de l'institut Odoxa, ces résultats s'expliquent par le fait que "les Français se sont rangés, depuis deux ans, à l'idée que l'assainissement des finances publiques est indispensable pour sortir leur pays de la crise". Dès lors, l'arrivée au pouvoir, en Grèce, d'un parti anti-austérité ne leur semble pas forcément une bonne chose.

Syriza donné gagnant dans tous les sondages

Alors que les Grecs sont appelés aux urnes, dimanche 25 janvier, pour renouveler leur Parlement, le parti de gauche radicale Syriza est donné gagnant par la plupart des enquêtes d'opinion. Vendredi, quatre instituts de sondages différents donnaient ainsi au parti d'Alexis Tsipras une avance comprise entre 2,9 de 6,7 points sur les conservateurs de Nouvelle Démocratie (ND).

*Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1 015 personnes interrogées par Internet les 22 et 23 janvier, et représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.