Qui est Euclide Tsakalotos, le nouveau ministre des Finances grec ?

Cet économiste succède à Yanis Varoufakis, qui a démissionné après le référendum.

Yanis Varoufakis, avec le casque, et Euclide Tsakalotos quittent en moto une réunion au palais du Premier ministre, à Athènes, le 3 avril 2015.
Yanis Varoufakis, avec le casque, et Euclide Tsakalotos quittent en moto une réunion au palais du Premier ministre, à Athènes, le 3 avril 2015. ( ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS)

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Euclide Tsakalotos, a été nommé ministre des Finances du gouvernement grec, lundi 6 juillet. Il succède à Yanis Varoufakis, qui a démissionné après le référendum sur le plan d'aide des créanciers du pays. Il sera chargé des prochaines discussions avec les créanciers de la Grèce dès mardi, lors de la réunion de l'Eurogroupe.

> Suivez en direct les réactions au lendemain du référendum en Grèce 

Cet économiste discret, antithèse de l'iconoclaste Yanis Varoufakis, prêtera serment lors d'une cérémonie civile à 19 heures. Que sait-on de ce nouveau ministre des Finances grec ?

Un homme calme au verbe calibré

Après cinq mois de négociations erratiques, Euclide Tsakalotos va avoir la lourde charge de retisser une confiance largement entamée entre les grands argentiers européens et la Grèce.

Ce professeur d'économie de 55 ans, né à Rotterdam (Pays-Bas), a une personnalité beaucoup plus discrète que son prédécesseur. Un point qui permettra de rassurer les partenaires européens, indique le Nouvel Obs.

Beaucoup moins médiatique que Yanis Varoufakis, il a parfois été raillé par la presse grecque, qui l'a qualifié d'"aristocrate de gauche" à cause de ses revenus issus d'investissement fructueux, note ChallengesIl n'en reste pas moins qu'Euclide Tsakalotos est issu d'une tradition marxiste et représente une personnalité majeure de la gauche économique grecque. 

Un eurosceptique à l'Eurogroupe 

Euclide Tsakalotos connaît l'Eurogroupe, qui réunit les ministres des Finances de la zone euro. Fin avril, il avait été nommé coordinateur de l'équipe grecque des négociations à Bruxelles après l'isolement croissant de Yanis Varoufakis face à ses pairs lors des réunions de la zone euro.

Il n'est pas pour autant connu pour ses prises de position en faveur de l'Europe. "Si nous devons en permanence chercher à court terme l'argent pour rembourser le FMI ou la BCE, nous n'aurons jamais la possibilité de procéder aux réformes structurelles nécessaires", avait-il affirmé à Libération, lors d'une interview publiée le 17 juin. 

Pour Sotiris Dallis, professeur de relations internationales à l'université d'Athènes, cité dans Challenges, Euclide Tsakalotos est un "eurosceptique profond". "Pour lui, la monnaie unique n'est pas la base des négociations, il l'a déclaré à plusieurs reprises. Mais cela signifie aussi qu'il n'exercera pas de chantage comme son prédécesseur."