Grèce : 21 mesures actuellement examinées à Bruxelles

Laurent Desbonnets, envoyé spécial de France 2 à Bruxelles, revient ce 23 juin sur le sommet de lundi à Bruxelles et plus particulièrement sur les mesures proposées par la Grèce.

FRANCE 2

À l'issue du sommet exceptionnel du 22 juin à Bruxelles, concernant l'avenir de la Grèce, la zone euro entrevoit un accord. "C'est un nouveau choc fiscal en 21 mesures, présentées par le Premier ministre grec, Alexis Tsipras", rapporte Laurent Desbonnets, envoyé spécial de France 2 à Bruxelles.

Un accord immédiatement validé

Des hausses de TVA, plus d'impôts sur les hauts revenus, c'est-à-dire ceux qui gagnent plus de 50 000 euros par an, l'augmentation de l'impôt sur les sociétés, des taxes sur les produits de luxe comme les grosses voitures ou les piscines, la Grèce propose aussi la fin des pré-retraites. On parle de huit milliards d'euros d'efforts budgétaires. Ces propositions sont actuellement en train d'être examinées. Les ministres de l'Économie se retrouvent dès mercredi à Bruxelles. L'idée c'est de conclure un accord qui serait immédiatement validé jeudi et vendredi lors d'un nouveau conseil européen, avec les chefs d'États et de gouvernements. Si un accord est trouvé, il devra encore être ratifié par le parlement grec.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande, le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, et le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, à Bruxelles (Belgique), le 22 juin 2015.
François Hollande, le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, et le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, à Bruxelles (Belgique), le 22 juin 2015. (EMMANUEL DUNAND / AFP)