Crise grecque : pas d'accord avant quelques jours ?

Les chefs d’État de la zone euro sont réunis à Bruxelles ce mardi 7 juillet.

FRANCE 3

Ce mardi 7 juillet est une nouvelle journée importante pour l'avenir de la Grèce. Après une réunion de l'Eurogroupe dans l'après-midi, les chefs d’État des pays de la zone euro ont rendez-vous ce soir à Bruxelles.

Fort du "non" de son peuple lors du référendum, Alexis Tsipras est arrivé avec le sourire. Le Premier ministre grec n'a fait aucune déclaration quant à ses propositions pour convaincre l'Europe d'alléger la dette grecque et de soutenir encore son pays.

Hollande et Merkel parlent d'une même voix

Angela Merkel sera difficile à convaincre. "Il faut de la solidarité au niveau de l'Europe, mais on a besoin aussi de responsabilité individuelle au niveau des Etats. Je le dis : ce n'est pas une question de semaines mais de jours", a-t-elle déclaré. François Hollande, qu'elle a rencontré lundi, est sur la même longueur d'ondes : "Nous devons faire preuve de responsabilité, de solidarité, mais aussi de rapidité".

Euclide Tsakalotos, nouveau ministre des Finances grec, n'a fait aucune proposition à l'Europe. Alexis Tsipras compterait, lui, faire les mêmes propositions que le 30 juin, avec quelques améliorations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, arrive à une réunion avec des dirigeants de partis grecs, le 6 juillet 2015, au palais présidentiel, à Athènes.
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, arrive à une réunion avec des dirigeants de partis grecs, le 6 juillet 2015, au palais présidentiel, à Athènes. ( ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS)