Crise grecque : le ton est monté au sein de l'Eurogroupe

En direct de Bruxelles, Julien Duperray revient sur les dernières négociations de l'Europe sur le cas de la Grèce.

FRANCE 2

Il n'y a toujours pas de compromis ou d'accord, ce dimanche 12 juillet, au sein de l'Eurogroupe à propos de la crise grecque. Bien au contraire : durant tout le week-end, le ton est monté entre les pays européens, avec ceux qui veulent tout faire pour garder la Grèce dans la zone euro et ceux pas opposés à un Grexit.

"Les chefs d’État ont dû s'employer à recoller les morceaux d'une Europe qui s'est violemment déchirée tout le week-end", rapporte Julien Duperray depuis Bruxelles. "80 à 90% du chemin serait fait ce soir mais les Allemands rentrent dans le détail; ils veulent maintenant des gages, des engagements sur les privatisations", poursuit-il.

Le feuilleton continue

Même un feu vert de dernière minute ne résoudrait pas tout, car dès lors, "il faudra que plusieurs parlements de plusieurs pays votent. On pourrait même demander au parlement grec d'adopter dès cette semaine des mesures très concrètes".

"Quoi qu'il en soit, ce feuilleton grec semble loin d'être terminé", conclut Julien Duperray.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre grec des Finances, Euclide Tsakalotos, le 11 juillet 2015, lors d\'un sommet extraordinaire de l\'Eurogroupe à Bruxelles (Belgique).
Le ministre grec des Finances, Euclide Tsakalotos, le 11 juillet 2015, lors d'un sommet extraordinaire de l'Eurogroupe à Bruxelles (Belgique). (THIERRY CHARLIER / AFP)