Cet article date de plus de cinq ans.

Crise en Grèce : les banques prises d'assaut

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Crise en Grèce : les banques prises d'assaut
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis mardi 30 juin, la Grèce est en défaut de paiement. Les banques ont malgré tout ouvert leurs portes, mais uniquement pour les retraités. Le point sur place avec France 3.

À Athènes, ce mercredi 1er juillet, avant même l'ouverture, de longues files de retraités attendent devant les banques. Ceux qui n'ont pas de cartes bancaires et dont les noms commencent par les lettres de A à K, vont pouvoir retirer 120 euros.

"Pas de dépenses inutiles"

Nombreux à ne pas avoir de cartes bancaires, les Grecs ont des difficultés à faire leurs courses. "Je vais essayer de ne pas faire de dépenses inutiles, j'achèterai juste de la nourriture pour ma famille", confie un retraité à un journaliste de France 3, présent sur place.  
Un autre Athénien semble, lui, désespéré par la situation de son pays. Ancien marin, il vient de retirer ses 120 euros. "Qu est-ce que vous voulez que je fasse à part des économies ? J'ai beaucoup d'argent dans cette banque et regardez, je n'ai rien dans les mains", déplore-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.