Alexis Tsipras, en position difficile au parlement grec

Alexis Tsipras le Premier ministre de la Grèce a remis ses propositions aux créanciers.  Le journaliste Luc Lacroix fait le point.

France 3

Alexis Tsipras disait non à l'austérité, pourtant les propositions du Premier ministre grec vont aujourd'hui dans le sens des créanciers. Désormais Alexis Tsipras tente de convaincre son parlement. "Les parlementaires sont encore en train d'étudier le texte en commission. La séance plénière aura lieu un peu plus tard, explique le journaliste Luc Lacroix en direct d'Athènes. 

Le non des frondeurs

Aujourd'hui Alexis Tsipras est dans une position délicate vis-à-vis de son parti : "cinq mois à peine après son élection, Alexis Tsipras risque d'avoir besoin des voix de l'opposition, car dans son parti, le parti Syriza des députés ont annoncé qu'ils allaient voter contre", souligne le journaliste. Le premier ministre est aussi dans une position délicate vis-à-vis des Grecs qui ont dit non à l'austérité et se retrouvent aujourd'hui avec des propositions de mesures très dures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras quitte son bureau à Athènes, le 9 juillet 2015.
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras quitte son bureau à Athènes, le 9 juillet 2015. ( ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS)