Les dirigeants du G20 approuvent une réforme fiscale qui prévoit de taxer au minimum à 15% les multinationales

"Aujourd'hui, tous les chefs d'Etat du G20 ont approuvé un accord historique sur de nouvelles règles fiscales internationales, incluant une taxe minimum mondiale", a annoncé la secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, samedi. 

Les dirigeants des pays membres du G20, lors d\'un nouveau sommet à Rome (Italie), le 30 octobre 2021. 
Les dirigeants des pays membres du G20, lors d'un nouveau sommet à Rome (Italie), le 30 octobre 2021.  (ERIN SCHAFF / POOL / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un accord "historique". Les chefs d'Etat et de gouvernement du G20, réunis en sommet à Rome (Italie) samedi 30 octobre, ont donné leur feu vert à la réforme de la fiscalité des multinationales, prévoyant notamment de les taxer au minimum à 15%, selon un communiqué du Trésor américain. "Aujourd'hui, tous les chefs d'Etat du G20 ont approuvé un accord historique sur de nouvelles règles fiscales internationales, incluant une taxe minimum mondiale", a annoncé la secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, dans ce communiqué. 

Une inquiétude "vive et croissante" sur le nucléaire iranien. Les Etats-Unis, la France, l'Allemagne et le Royaume Uni ont exprimé samedi leur "inquiétude vive et croissante" face aux activités nucléaires de l'Iran, appelant à ce que Téhéran "change de cap" pour sauver l'accord sur son programme nucléaire.

Le réchauffement climatique au cœur des discussions. A la veille de la COP26 de Glasgow (Ecosse), les dirigeants des pays membres du G20 doivent discuter lutte contre le Covid-19, relance économique mondiale, et surtout réchauffement climatique.

Une "responsabilité particulière" pour le climat. "Sur tous nos objectifs climatiques, nous avons du chemin à faire et nous devons accélérer l'allure", a encore répété vendredi le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, qui ne cesse de tirer la sonnette d'alarme sur le risque de "catastrophe climatique" et pointe la "responsabilité particulière" des pays du G20. Le groupe, qui comprend entre autres les Etats-Unis, l'Union européenne, mais aussi la Chine, la Russie ou l'Inde, représente la plus grosse partie des émissions mondiales.

Xi Jinping et Vladimir Poutine absents. Les dirigeants chinois et russe n'ont pas fait le déplacement en Italie. Ils participeront au sommet par visioconférence.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #G20

15h07 : Les présidents français et indonésien vont travailler ensemble à "un véritable partenariat stratégique" dans l'Indopacifique. C'est ce qu'a annoncé l'Elysée à l'occasion d'une rencontre entre Emmanuel Macron et Joko Widowo qui a eu lieu en marge du G20 à Rome. Au cours d'un entretien d'une demi-heure, les deux chefs d'Etat ont discuté de la situation dans cette vaste région au poids économique grandissant et soumise à la rivalité entre la Chine et les Etats-Unis. Suivez notre direct.

14h27 : "Non, bien sûr que non, je ne l'exclus pas."

En marge du G20 de Rome, le Premier ministre britannique a averti que Londres était prêt à activer pour la première fois un recours juridique devant l'Union européenne pour régler son conflit avec la France sur les licences de pêche.

14h02 : Il est 14 heures. Voici un nouveau rappel de l’actualité :

Emmanuel Macron est arrivé à Rome pour le G20. Le chef de l'Etat a été accueilli par le président du Conseil italien, Mario Draghi. Au programme de ce nouveau sommet : la lutte contre le Covid-19, relance économique mondiale, et surtout climat. Suivez notre direct.

L'ouverture de la COP26, c'est demain. Dirigeants et manifestants du monde entier sont en train d'arriver à Glasgow.

Après l'Ardèche, le Gard et la Lozère, Météo-France a placé ce matin le Var en vigilance orange "pluie-inondation".

La Nouvelle-Calédonie assouplit (un peu) ses mesures contre le Covid-19. La nécessité de disposer d'un motif impérieux pour se rendre dans l'archipel sera levée lundi.

13h10 : A peine arrivé à Rome, Emmanuel Macron lance un appel à la solidarité à ses partenaires du G20. "Avec les pays qui ont moins, la France a déjà partagé 67 millions de doses de vaccins. Nous arriverons à 120 millions d’ici mi-2022. (...) Accélérons les efforts. (...) C'est ensemble que nous vaincrons le virus", écrit le chef de l'Etat.

12h28 : Joe Biden a reconnu hier que les Etats-Unis avaient été "maladroits" avec la France dans l'affaire du contrat de sous-marins australiens. Une nouvelle étape dans l'opération "réconcilation" qu'ont entamé les deux dirigeants. Et c'est justement une photo "main sur l'épaule" que le New York Times a choisie pour faire sa une du jour.

New York Times Front Page

14h01 : Il est tout chaud, voici votre plateau-repas de l’actualité :

Emmanuel Macron est bien arrivé à Rome pour participer au G20. Le chef de l'Etat a été accueilli par le président du Conseil italien, Mario Draghi. Au programme de ce nouveau sommet : la lutte contre le Covid-19, relance économique mondiale, et surtout climat. Suivez notre direct.

L'ouverture de la COP 26, c'est demain. Dirigeants et manifestants du monde entier sont en train d'arriver à Glasgow.

Après l'Ardèche, le Gard et la Lozère, Météo-France a placé ce matin le Var en vigilance orange "pluie-inondation".

La Nouvelle-Calédonie assouplit ses mesures contre le Covid-19. La nécessité de disposer d'un motif impérieux pour se rendre dans l'archipel sera levée lundi.