Cet article date de plus de huit ans.

François Hollande en visite au Nigéria

Le président de la République entame ce jeudi une visite africaine de deux jours. Arrivé en fin de matinée à Abuja, la capitale nigériane, il est accompagné de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères. François Hollande est l'invité d'honneur des célébrations du centenaire de l'unification du Nigéria. Il sera le seul chef d'Etat occidental présent, et participera à une conférence sur "la sécurité, la paix et le développement" en Afrique. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

François Hollande est
le second président français à effectuer une visite au Nigéria, après Jacques Chirac en 1999. Deuxième
économie du continent, pays le plus peuplé d'Afrique avec 170 millions d'habitants,
le Nigéria affiche une croissance exemplaire de 7 % par an. Cet Etat pétrolier est régulièrement l'invité des sommets du G8 et du G20, et sa capitale
accueille le siège de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest
(CEDEAO). Dans un discours prononcé ce jeudi midi, François Hollande a rendu hommage à l'histoire du Nigéria. 

Plusieurs sujets seront au cœur de la rencontre entre
François Hollande et Goodluck Jonathan, le président nigérian. A commencer par
les situations au Mali – où France et Nigéria sont tous deux intervenus militairement
– et en Centrafrique. Aussi, la piraterie dans le golfe
de Guinée, ainsi que la lutte contre le terrorisme au Nigéria seront des sujets abordés.

Dans la nuit de lundi à mardi, l'attaque
d'un lycée
de la ville de Damaturu a fait 43 morts. Des meurtres commis par le groupe islamiste Boko
Haram. "Je pense à ce qui s'est produit il y a quelques jours, avec une école qui a été visée, des enfants qui ont été assassinés, des
villages qui ont été pillés, des otages qui ont été capturés
" a déclaré
le chef de l'Etat français.

Lutter contre le terrorisme

Pas un jour, ou presque, sans que la secte Boko Haram ne
commette un attentat. Le groupe souhaite imposer depuis quatre ans un Etat
islamiste dans le nord du pays, à majorité musulmane. Boko Haram est notamment soupçonné
d'être à l'origine de l'enlèvement du prêtre français Georges Vandenbeusch,
libéré le 31 décembre 2013
.

Les actions du gouvernement nigérian engendrent,
parfois, des représailles à l'encontre de la population. "On soutient le
Nigéria (...), mais on ne peut pas rester totalement muet sur le fait qu'il y a
beaucoup de victimes collatérales dans la façon dont est mené le combat
", affirme un diplomate français. Un dialogue entre les deux pays qui n'oubliera
pas non plus son volet commercial.

Diversifier les échanges commerciaux entre les deux pays

Le nigéria est le premier partenaire commercial de la France en Afrique
subsaharienne. Les deux pays échangent beaucoup dans le secteur
pétrolier. D'autres partenariats sont envisagés, en particulier dans les
domaines de l'agroalimentaire, de la distribution et des infrastructures. Des accords avec l'Agence française de développement (AFD) ont également été signés, afin d'aider à l'électrification de la région d'Abuja.

Ce déplacement français fait suite à la réception à Paris, les 6 et 7
décembre dernier, du président Jonathan, à l'occasion d'un sommet sur la paix et
la sécurité en Afrique. Ce jeudi soir, François Hollande rencontrera une cinquantaine
d'entrepreneurs français et nigérians. Avant de rentrer à Paris, le chef de l'Etat se rendra à Bangui. Il y rencontrera Catherine Samba-Panza, la présidente de la République centrafricaine, ainsi que les troupes françaises qui y sont engagées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.