Cet article date de plus de quatre ans.

Nouvel An 2018 : "Un verre d’alcool, c’est une heure pour éliminer"

Neuf Français sur dix vont boire de l’alcool le soir du réveillon du Nouvel An. Pourtant, parmi la moitié des Français qui rentreront en voiture, seuls 41% ont pris des dispositions particulières pour ne pas risquer un accident, selon l’étude annuelle des associations Prévention routière et Attitude prévention.

Article rédigé par
Adrien Beria - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Neuf Français sur dix vont boire de l’alcool le soir du Nouvel An. (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)

Près de 9 Français sur 10 ont prévu de consommer de l'alcool lors du réveillon du Nouvel An. Parmi eux, seuls 41% qui doivent prendre le volant ont prévu une solution pour rentrer chez eux en sécurité, selon l'enquête annuelle des associations Prévention routière et Attitude prévention, qui ont donc organisé une campagne intitulée "#BienRentrer, Mode d'emploi".

Des éthylotests distribués gratuitement

Dans le quartier des Halles, à Paris, Barbara est chargée de distribuer des éthylotests et de faire passer les messages de prévention. "Il y en a qui n’ont pas particulièrement envie de montrer qu’ils vont boire. D’autres sont conscients du fait qu’il peut y avoir des accidents", explique cette bénévole. Un message reçu cinq sur cinq par Héloïse, Manon et Christelle. Toutes les trois ont déjà pris leurs dispositions pour le soir du réveillon. L’une va "prendre les transports en commun", une autre a prévu "de dormir sur place", tandis que la dernière donnera l’éthylotest à son copain qui va conduire.

Cependant, tout le monde n’est pas aussi prévoyant, alors Alexis n’hésitera pas à retenir ceux qui ont trop bu. "J’ai déjà caché des sacs à main. Ça peut être plus ou moins dissuasif, raconte le jeune homme, qui a perdu un de ses amis dans un accident lié à l’alcool. Mes potes sont cool, je n’ai pas besoin de les retenir par la force. Mais s’il le faut, je le ferai."

Entre six et sept heures pour éliminer six verres 

Aujourd'hui, près de la moitié des Français ignore le taux d’alcool limite autorisé par le Code de la route. Pour rappel, il est de 0,5 g d’alcool par litre de sang soit 0,25 mg d’alcool par litre d’air expiré. "Si vous commencez à boire à 20h et que vous terminez à minuit, que vous buvez six verres - deux verres d’apéritif, deux verres de vin et deux verres de champagne -, il vous faudra six à sept heures pour éliminer l'alcool, cite en exemple Eric Lemaire, responsable d’Attitude prévention. L’alcool ne part pas en buvant des cafés ou de l’eau. Il ne part pas en disant : 'Je n’ai pas bu depuis deux heures, je vais manger un petit peu et ça va passer'. L’alcool reste dans le sang. Pour faire très simple, un verre d’alcool, c’est une heure pour éliminer".

L'année dernière, 16 personnes sont mortes le soir du Nouvel An dans des accidents de la route, soit le double d'un week-end habituel. Pour ne pas prendre de risques, il y a trois solutions simples : dormir sur place, prendre un taxi ou désigner un Sam, celui qui ne boit pas.

Sécurité routière : les associations se mobilisent avant le Nouvel An - reportage d'Adrien Beria
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nouvel An 2018

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.