Fermé après l'atterrissage raté d'un Boeing 777, l'aéroport de Dubaï de nouveau opérationnel

Un Boeing 777 de la compagnie aérienne Emirates a raté son atterrissage ce mercredi à l'aéroport de Dubaï, sans faire de blessés. Fermé plusieurs heures, l'aéroport a finalement rouvert.

(Le Boeing 777 d'Emirates qui reliait Trivandrum (Inde) à Dubaï a manqué son atterrissage et a pris feu, sans faire de blessés © MaxPPP)

Il était 12H45 heure locale quand un Boeing 777 de la compagnie Emirates, en provenance de Trivandum en Inde, a visiblement manqué son atterrissage sur l'une des pistes de l'aéroport de Dubaï et s'est couché sur le ventre. Ses réacteurs ont pris feu, entraînant d'importantes fumées noires. Il a fallu plus de deux heures pour éteindre l'incendie. 

"Tous les passagers et l'équipage ont été évacués sains et saufs", selon l'agence d'information du gouvernement.

Aucun blessé n'est à déplorer parmi les 282 passagers et 18 membres d'équipage. Pour le moment, aucune information sur la raison de cet accident n'a été communiquée.

Fermé pendant plusieurs heures par les autorités, l'aéroport a finalement rouvert. Un peu plus tôt, la compagnie aérienne annonçait des retards d'au moins quatre heures sur son compte Twitter. Elle annonce à présent au moins huit heures de retard.

(aeroport)