Cet article date de plus de neuf ans.

Explosion dans une église au Nigeria : 27 morts selon un prêtre

L'église du Nigeria cible d'au moins trois attaques aujourd'hui. La plus grave près d'Abuja aurait provoqué la mort de 27 personnes. Le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, dénonce un acte qui "cherche à susciter et à alimenter encore plus de haine et de confusion". Deux autres églises du Nigeria ont également été cibles d'attentats: l'une à Jos dans le centre du pays, l'autre à Gadaka, une ville de l'Etat de Yobe.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le bilan officiel de l'explosion d'une bombe dans une église catholique de Madalla n'est pas encore connu. L'AFP cite un prêtre qui parle de 27 morts. Auparavant,  Reuters avait recueilli le témoignage d'un habitant du quartier de Madala qui a compté 19 cadavres.

Dans un premier temps, les secours affirmaient que leurs moyens
ne permettaient pas d'évacuer la totalité des morts et
des blessés:  "Nous sommes sur place, nous évacuons
les morts et les blessés mais nous
n'avons malheureusement pas assez d'ambulances".

L'église du Nigéria cible de trois attentats

Selon le porte-parole du gouverneur de l'Etat du Plateau, dont Jos est la capitale, "une bombe a explosé à l'église Mountain of fire. Un policier qui
surveillait l'église a été tué et trois véhicules ont brûlé (...) Un mur de
l'église a été détruit"
.

Enfin l'église de Gadaka, une ville de l'Etat de Yobe a été touchée  par une explosion qui aurait fait de nombreux blessés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.