Exécutions de Daech : au moins un Français parmi les bourreaux ?

Sur la vidéo de l'exécution de l'Américain Peter Kassig, on voit aussi une vingtaine de soldats syriens subir le même sort. Et parmi leurs bourreaux, au moins un Français a été identifié.

(Affiches de propagande de Daech à Raqqa dans le nord de la Syrie © REUTERS | Nour Fourat)

 L'essentiel de cette vidéo porte sur l'assassinat d'une vingtaine de soldats du régime syrien. Derrière chaque victime un bourreau armé d'un couteau. Et parmi ces tueurs vraisemblablement deux djihadistes de nationalité françaises dont un a été identifié avec certitude par le chercheur spécialiste du groupe terroriste Etat islamique Romain Caillet.

L'homme identifié porte un couvre-chef noir, les cheveux longs et un collier de barbe, il apparaît à visage découvert durant tout le rituel de cet assassinat de masse. Il s'agirait de Abu Abdallah al Faransi, un jeune Français de 22 ans dont le prénom est Maxime. Il avait donné une interview par internet au mois de juillet dernier à nos confreres de BFM TV. Et Romain Caillet est catégorique: 

Romain Caillet a identifié un Français parmi les bourreaux : "C'est bien lui. Il n'y a pas de doute possible"
--'--
--'--

"Ce Français originaire de Normandie, les images que j'ai vu de lui dans les entretiens  qu'il avait donnés à BFM et un certain nombre de journalistes qui ont eu affaire à lui sont formels, c'est bien lui. Il n'y a pas de doute possible".

A LIRE AUSSI ►►►  Assassinat de Peter Kassig : "Un acte de mal absolu" (Barack Obama)

A LIRE AUSSI ►►► Daech en Syrie : un Français sur la liste noire américaine