Cet article date de plus de huit ans.

Exécution de David Haines : un "meurtre ignoble" (Cameron)

Après la diffusion dans la nuit de samedi à dimanche de la vidéo de l’exécution de l’humanitaire britannique David Haines, décapité par l'Etat islamique (EI), les réactions se multiplient, à commencer par celle du Premier ministre David Cameron qui a dénoncé un "meurtre ignoble et révoltant".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Le Premier ministre David Cameron a convoqué une réunion de crise dimanche à Downing Street après l’exécution de David Haines; Photo d'illustration © Maxppp)

Grande-Bretagne : le Premier ministre britannique a vivement réagi en dénonçant un "meurtre ignoble et révoltant". "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour traquer ces meurtriers et faire en sorte qu'ils répondent de leurs actes, quel que soit le temps que cela prenne". "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour traquer ces assassins et nous assurer qu'ils seront traduits en justice, quel que soit le temps que cela prendra", a ajouté David Cameron.

Londres promet de traquer les terroristes. La correspondance de Franck Mathevon
écouter

 

Etats-Unis : Barack Obama a exprimé sa solidarité avec son allié britannique. "Les Etats-Unis condamnent fermement le meurtre barbare du citoyen britannique David Haines par le groupe terroriste EI". "Les Etats-Unis sont ce soir aux côtés de notre proche ami et allié dans le chagrin et la détermination". "Nous travaillerons avec le Royaume-Uni et une large coalition de nations de la région et du reste du monde pour amener les responsables de cet acte odieux devant la justice, et pour discréditer et anéantir cette menace pour les citoyens de nos pays, de la région et du monde", a-t-il réagi.

Barack Obama assure vouloir travailler en colation pour détruire EI. A Washington, la correspondance de Frédéric Carbonne.
écouter

 

France : L'Elysée a condamné dimanche "l'odieux assassinat" de l'otage britannique David Haines revendiqué par l'Etat islamique (EI), "organisation de la lâcheté et de l'abjection".

   

Allemagne : la chancelière allemande Angela Merkel a fait part dans un communiqué de son  "horreur" face à "l'acte injustifiable des terroristes qu'il faut punir". "Avec la publication sur l'internet des images de ce meurtre, un autre tabou est brisé de façon inacceptable", a déclaré de son côté le chef de la diplomatie allemande, dans un communiqué. "Là où règne l'Etat islamique, on assassine, viole, incendie. La communauté  internationale doit résolument combattre ce qui est une menace pour l'Irak, la région autour et aussi pour nous".

 

ACTED : "L'ONG humanitaire est profondément bouleversée et horrifiée par l’assassinat odieux de Davis Haines que nous condamnons avec la plus grande force. En ce moment tragique, nos pensées vont à la famille de David et à ses proches. L’ensemble de nos équipes s’associe à leur douleur". L’assassinat horrible de David, un travailleur humanitaire, va à l’encontre des principes humanitaires et touche donc l’ensemble de la communauté humanitaire. Il ne nous détournera pas e notre engagement auprès des populations en souffrance". "Ce crime barbare ne peut rester impuni".

►►► A LIRE AUSSI | L’Etat islamique revendique l'exécution de l’otage britannique David Haines

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.