VIDEO. Soirée de violences à Barcelone après l'évacuation d'un squat emblématique

L'évacuation de cet immeuble, occupé depuis 17 ans mais qui doit être transformé en centre social, provoque la colère des habitants d'un quartier populaire de la capitale catalane espagnole.

EVN

Pour la troisième soirée consécutive, des incidents ont éclaté, mercredi 28 mai, à Barcelone, la capitale économique et administrative de la Catalogne, cette région du nord-est de l'Espagne. L'évacuation d'un squat emblématique, apprécié des habitants du quartier populaire de Sants, mais qui doit être transformé en un centre social, a mis le feu aux poudres,  lundi, entre défenseurs du centre, habitants du quartier et police régionale catalane.

Vitrines brisées, poubelles incendiées

Environ 2 000 personnes sont venues, mercredi soir, de différents quartiers de Barcelone pour manifester aux abords de l'immeuble de Can Vies, occupé depuis 17 ans. Les policiers ont chargé lorsque les manifestants ont tenté de forcer un cordon. Des groupes se sont alors dispersés, incendiant des poubelles, brisant des vitrines et jetant des pierres ou des bouteilles sur les forces de l'ordre.

Lundi, puis mardi, des incidents semblables avaient éclaté lorsque des habitants de Sants, un quartier animé par un solide tissu social et associatif, rejoints par des groupes de jeunes, avaient manifesté contre l'évacuation et la démolition de l'immeuble. Dans la nuit de mardi à mercredi, certains des manifestants avaient mis feu à la pelleteuse qui travaillait depuis lundi à la démolition de l'immeuble. Huit personnes en tout ont été interpellées lundi et mardi.

Des policiers passent devant des poubelles en feu, le 28 mai 2014, à Barcelone (Espagne).
Des policiers passent devant des poubelles en feu, le 28 mai 2014, à Barcelone (Espagne). (ALBERT LLOP / ANADOLU AGENCY / AFP)