VIDEO. Russie : la crise du rouble va impacter les entreprises françaises

Le journaliste David Boéri explique les conséquences économiques de la crise russe sur les entreprises françaises.

FRANCE 3
"La récession russe est inévitable en 2015. Il faut savoir que 400 entreprises françaises travaillent en Russie. Premier concerné, le secteur bancaire. La Société Générale, est la banque la plus implantée en Russie", explique le journaliste. "Elle possède la Rosbank, l'une des premières banques du pays. La chute du rouble va entraîner la chute des bénéfices et provoquer même des pertes. Même perspective pour le groupe Danone. La Russie est devenue son premier marché. Il réalise là-bas 11% de son chiffre d'affaires. Le groupe français va être touché de plein fouet par une baisse de la consommation des ménages russes", analyse David Boéri.

Baisse de vente de produits de luxe

"La Russie est le troisième marché du constructeur automobile Renault après la France et le Brésil. La marque prévoit une baisse des ventes de 8% en 2014 alors qu'elle vient tout juste de racheter la célèbre voiture russe Lada. Quant aux produits de luxe, la chute est déjà visible. Une baisse de 18% est déjà observable depuis le début de l'année", conclut le journaliste. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Le président russe Vladimir Poutine, le 28 mai 2014 à Moscou (Russie).
Le président russe Vladimir Poutine, le 28 mai 2014 à Moscou (Russie). (MIKHAIL KLIMENTYEV / RIA-NOVOSTI)