Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Russie : explosions en série dans un dépôt de munitions

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

6 500 personnes ont été évacuées et 11 hospitalisées par cet accident, dans l'ouest de la Russie.

Environ 6 500 personnes ont été évacuées d'une ville de la région de Samara, dans l'ouest de la Russie. Des explosions se sont produites dans un dépôt de munitions, durant une grande partie de la nuit du mardi 18 juin au mercredi 19 juin. Selon le ministère des Situations d'urgence, la situation se serait stabilisée mercredi matin, dans le dépôt localisé près de la ville de Tchapaïevsk, où les explosions se sont interrompues vers 6 heures du matin.

La télévision russe a diffusé des images prises par des automobilistes. Elles montrent d'énormes colonnes de fumées noires s'élevant dans les airs. Selon un journaliste de la chaîne Rossia 24, on pouvait entendre dans la nuit des détonations quasiment chaque minute.

Drones et bombardiers d'eau

Deux incendies étaient encore en cours dans la matinée, a indiqué le ministère, qui a envoyé des drones pour évaluer la situation et mobilisé plus de 1 500 personnes. Plusieurs avions bombardiers d'eau ont également été dépêchés pour éteindre les incendies. Au total, 48 personnes se sont adressées aux services de secours pour des soins médicaux et 11 d'entre elles ont été hospitalisées, a indiqué le Comité d'enquête local.

Une enquête a été ouverte pour violation des règles de sécurité, selon cette source, qui précise que 18 millions de munitions étaient stockées dans le dépôt. La police de la région de Samara a indiqué que les explosions avaient débuté au cours d'opérations visant à détruire une partie des munitions. Ce type d'incident est courant en Russie, où les entrepôts militaires contiennent de vastes quantités d'armes et de munitions entreposées dans des conditions souvent rudimentaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.