VIDEO. Malade et fatigué, le roi d'Espagne abdique pour son fils Felipe

Juan Carlos s'est adressé aux Espagnols lundi 2 juin à la télévision, après l'annonce surprise faite en début de matinée par le gouvernement.

REGIS NUSBAUM - FRANCE 3

Le futur roi d'Espagne Felipe VI, qui va succéder à son père Juan Carlos, va devoir redorer le blason d'une monarchie affaiblie, dans le contexte tendu d'une Espagne déchirée par la crise économique. Le roi s'est adressé aux Espagnols, à la télévision, lundi 2 juin, après l'annonce surprise de son abdication, faite en début de matinée par le gouvernement. Il espère ainsi impulser le "renouveau" de la monarchie, a-t-il expliqué.

Une popularité ternie par une série de scandales

Agé de 76 ans, Juan Carlos estime que son fils "a la maturité, la préparation et le sens de la responsabilité nécessaires pour prendre, avec toutes les garanties, la tête de l'Etat". Le discours du roi, qui a régné presque quarante ans, a été diversement apprécié par les Espagnols. Certes, Juan Carlos a réussi à gagner l'estime et l'admiration de son peuple en encourageant la transition démocratique du pays après Franco. Mais sa popularité a été ternie ces derniers temps par une série de scandales touchant la famille royale.

Le futur roi d\'Espagne Felipe VI et son père, Juan Carlos, le 1er juin 2008 à Saragosse (Espagne). 
Le futur roi d'Espagne Felipe VI et son père, Juan Carlos, le 1er juin 2008 à Saragosse (Espagne).  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)