VIDEO. Londres : l'antiterrorisme se saisit de l'enquête sur l'attaque au couteau dans le métro

D'après des témoins interrogés par la chaîne de télévision Sky News, le suspect avait évoqué la Syrie et "apparemment crié 'C'est pour la Syrie'".

FRANCE 3

Un homme est toujours en garde à vue, dimanche 6 décembre, à Londres (Royaume-Uni). Il a été arrêté après avoir réalisé une attaque au couteau dans une station de métro de la capitale britannique. Il a lancé l'assaut samedi soir, en fin d'après-midi, au niveau des portiques de la station Leytonstone, sur la Central Line, dans l'est de la capitale britannique.

"Il avait vraiment l'air d'un fou"

Trois personnes ont été blessées sont recensés : deux d'entre elles sont légèrement touchées. La troisième victime a été plus gravement atteinte au cou mais ses jours de ne sont pas en danger.

"Il était grand (...) il avait vraiment l'air d'un fou. Il faisait peur, vraiment peur", raconte un témoin. Un autre évoque "une lame d'environ 8 centimères", ajoutant : "il y avait des gens qui voulaient aider celui qui était par terre mais l'autre était à côté avec son couteau."

"Nous traitons cela comme un acte terroriste"

D'après des témoins interrogés par la chaîne de télévision Sky News (en anglais), le suspect avait évoqué la Syrie et "apparemment crié 'C'est pour la Syrie'". Mais aucun témoin n'était cité. La police n'a pas confirmé cette information auprès de l'AFP.

Reste que le Commandement antiterroriste (CTC) est chargé de l'enquête. "Nous traitons cela comme un acte terroriste", a indiqué le responsable du CTC. Il demande à la population de "rester calme mais vigilante".

Cette attaque survient alors que le Parlement britannique a voté cette semaine l'extension à la Syrie des bombardements contre l'organisation Etat islamique. Outre-Manche, le niveau de menace terroriste avait été porté en août 2014 à 4 sur une échelle de 5, signifiant qu'un attentat est considéré hautement probable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier devant la station de métro Leytonstone, à Londres (Royaume-Uni), le 6 décembre 2015, au lendemain d\'une attaque au couteau qui a fait 3 blessés, dont un grave.
Un policier devant la station de métro Leytonstone, à Londres (Royaume-Uni), le 6 décembre 2015, au lendemain d'une attaque au couteau qui a fait 3 blessés, dont un grave. (LEON NEAL / AFP)