Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Les Roms veulent pouvoir travailler librement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2 - Julie Beckrich, Eric Delagneau et David Da Meda
Article rédigé par
France Télévisions

Des mesures transitoires restreignent l'accès au marché du travail des ressortissants de Roumanie et de Bulgarie d'où viennent en majorité les Roms. Reportage.

SOCIETE - Les Roms sont soumis à des mesures transitoires qui restreignent l'accès au marché du travail. Ces dispositions sont imposées par l'Union européenne jusqu'à fin 2013 aux ressortissants de Roumanie et de Bulgarie d'où viennent en majorité ces populations. Ces mesures limitent le marché de l'emploi à seulement 150 métiers dits "en tension". Mais il faut encore qu'un permis de travail soit délivré et que l'employeur s'acquitte d'une taxe à l'Office français de l'immigration et de l'intégration.

La levée de ces mesures dépend d'une simple décision du gouvernement. L'Irlande et l'Italie l'ont déjà fait. Le Premier ministre s'est dit "favorable à une évolution", alors que s'ouvre une réunion entre une délégation du collectif Romeurope et Jean-Marc Ayrault, avant une autre réunion - interministérielle cette fois - sur la situation des Roms.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.