Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Les députés russes répriment la "propagande" homosexuelle

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EVN
Article rédigé par
France Télévisions

Les militants gays ont organisé une manifestation pour protester contre cette nouvelle loi adoptée par la Douma, à Moscou.

La loi contre la "propagande" homosexuelle a été adoptée à la Douma, la chambre basse du Parlement de Russie, par 436 députés russes, mardi 11 juin à Moscou. Un seul député s'est abstenu et aucun n'a voté contre. Les militants homosexuels ont organisé, dans la journée, un "kiss-in" (des baisers en public) devant 200 contre-manifestants, qui leur ont jeté des œufs pourris en scandant : "la Russie n'est pas Sodome" et en entonnant des chants religieux. Des échauffourées se sont produites avant l'intervention de la police. Des militants homosexuels ont été arrêtés et embarqués dans des cars garés à proximité.

Concrètement, la nouvelle loi interdit toute manifestation homosexuelle sur le territoire russe. Une personne physique risque 100 à 150 euros d'amende, une personne dépositaire de l'autorité publique de 1 000 à 1 250 euros, et une entité juridique de 19 000 à 23 500 euros. Les sanctions sont encore plus sévères si cette "propagande" est effectuée sur internet. Les étrangers sont menacés eux d'une amende pouvant aller jusqu'à 2 500 euros, et pourront en outre être détenus 15 jours et expulsés. L'ONG Human Rights Watch a dénoncé cette loi, qu'elle considère comme une discrimination et une violation des droits

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.