Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Le roi des Belges, Albert II, fait ses adieux

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Francetv info / France 2 - François Beaudonnet
Article rédigé par
France Télévisions

Son fils aîné, Philippe, montera sur le trône dimanche à l'occasion de la fête nationale.

Albert II tire sa révérence. Le roi des Belges a fait ses adieux, samedi 20 juillet, en appelant ses compatriotes à la "cohésion", face aux profondes divisions entre Flamands et Wallons. Il a également appelé à "entourer" son fils aîné Philippe, qui monte sur le trône dimanche à l'occasion de la fête nationale.

Son dernier discours après 20 ans de règne, a été à la fois sobre, grave et optimiste. La Belgique peut "envisager l'avenir avec confiance" car elle "a trouvé un souffle nouveau tant sur le plan intérieur qu'européen" au cours des dernières années, a-t-il ainsi déclaré dans son message retransmis partout dans le pays.

Le roi, dont le règne a été marqué par deux grandes crises politiques entre Flamands et francophones, a tout de même reconnu que la Belgique n'était "pas toujours facile à gouverner". Heureusement, "le sens du compromis constructif" de la plupart de ses responsables politiques lui a permis de franchir les obstacles et de se transformer "d'un Etat unitaire en un Etat fédéral". Le correspondant de France 2 à Bruxelles, François Beaudonnet, raconte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.