Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo L'hôtel de ville de Belfast pris d'assaut

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Des manifestants protestants ont pris d'assaut, lundi soir, l'hôtel de ville de Belfast, en Irlande du Nord (Royaume-Uni). Ils ont affronté la police. A l'origine de ces violences, un vote du conseil municipal visant à retirer le drapeau britannique de l'édifice pendant la majeure partie de l'année.

EUROPE - Des manifestants protestants ont pris d'assaut l'hôtel de ville de Belfast et ont affronté les policiers, lundi 3 décembre au soir, en Irlande du Nord (Royaume-Uni). Un vote du conseil municipal a déclenché cette soudaine flambée de violences.

Les élus nationalistes du Sinn Fein, les sociodémocrates et les travaillistes ont voté par 29 voix contre 21 en faveur du retrait du drapeau britannique de l’édifice pendant la majeure partie de l’année. L'Union Jack, qui flotte sur le bâtiment public depuis plus d'un siècle, ne sera plus accroché à la façade que dix-sept jours par an.

Plus de 1 000 unionistes se tenaient sous les fenêtres de l'hôtel de ville au moment du vote. Leur colère s'est propagée dans l’est de Belfast, à majorité protestante, où des manifestants ont lancé des briques et des bouteilles contre une église catholique. La police nord-irlandaise a annoncé que cinq policiers et deux vigiles ont été blessés. Ces affrontements illustrent les profondes divisions qui persistent en Irlande du Nord, un territoire britannique, malgré la réussite du processus de paix.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.