VIDEO. L'Eurozapping du jeudi 16 octobre

La reine d'Angleterre dans un immense champs de coquelicots au coeur de Londres; des fresques de Giotto menacées par les eaux en Italie, mais d'abord une nouvelle action des Femen contre la politique de Vladimir Poutine en Ukraine. C'est l'Eurozapping du Grand Soir 3. 

Les Femen en Italie. Seins nus, aspergées de vin  rouge, elles ont manifesté au centre de Milan pour protester contre la venue de Vladimir Poutine au sommet Asie-Europe qui rassemblera une cinquantaine de chefs d’Etats. La manifestation n’a duré que quelques instants jeudi 16 octobre. Pourchassée par la police, les Femen se sont rhabillées très vite avant de disparaitre dans le métro.

Quant au président russe Vladimir Poutine, il était en Serbie. Tapis rouge pour Le chef du Kremlin qui a assisté aux cérémonies du 70e anniversaire de la libération de Belgrade occupée par les nazis. Il en profité pour lancer un avertissement aux Etats qui ont pris des sanctions économiques contre Moscou.

Retour en Italie avec des inondations qui menacent le patrimoine culturel. A Padoue,  l’eau s’est même infiltrée dans la crypte d'une chapelle célèbre pour ses peintures de Giotto. Ce trésor de l’humanité risque d’être définitivement abimé par l’humidité. 

En Grande-Bretagne, des coquelicots en mémoire de la Première Guerre mondiale. La reine est venue visiter un installation spectaculaire : un tapis de fleurs en céramique qui rend hommage aux soldats de la Grande Guerre. Une fleur pour chaque victime  britannique, soit plus de 800 000 au total. La dernière sera déposée le 11 novembre, jour de commémoration de l’Armistice.