Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Grève dans le métro londonien, des milliers d'usagers à pied ou à vélo

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EVN
Article rédigé par
France Télévisions

L'arrêt de travail de 48 heures a commencé mardi soir à 21 heures à l'appel de deux syndicats qui protestent contre la suppression de 950 postes aux guichets.

Des milliers de voyageurs londoniens se ruent, mercredi 5 février, sur des bus bondés, aux premières heures d'une grève de 48 heures dans le métro de la capitale britannique. Des immenses files d'attente se sont formées dès l'aube devant les quelques stations de métro ouvertes. La grève de 48 heures a commencé mardi soir à 21 heures, heure de Londres (Royaume-Uni), à l'appel de deux syndicats qui protestent contre la suppression de 950 postes aux guichets.

Des dizaines de stations du London Underground sont restées fermées mercredi et jeudi, notamment sur la partie de la Central line qui traverse le cœur de la capitale britannique d'Ouest en Est.

Le leader du syndicat Transport Salaried Staffs Association (TSSA) s'est félicité que "plus de 70% du service était à l'arrêt" à l'heure de pointe. Le maire de Londres, Boris Johnson, qui a lancé un vaste plan de modernisation du métro comprenant une automatisation totale des guichets de vente, a qualifié la grève de "totalement injustifiée et inutile".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.