VIDEO. De nouveaux éléments dans l'enquête sur la mort de la princesse Diana ?

Officiellement, l'enquête est close. Elle a conclu à un accident causé par la vitesse excessive de la voiture, pourchassée par des paparazzis et l'alcoolémie du chauffeur.

ARNAUD COMTE - FRANCE 2

Scotland Yard n'a pas encore rouvert l'enquête, mais la thèse de l'assassinat de Lady Di refait surface. La police britannique a affirmé, samedi 17 août, étudier une nouvelle information sur la mort de la princesse, de Dodi al-Fayed et de leur chauffeur, dans un accident de voiture, à Paris, en août 1997. C'est la chaîne Sky News (en anglais), qui assure qu'elle émane de la belle-famille d'un ancien soldat. Sky News croit savoir que ce nouvel élément implique la responsabilité d'un membre de l'armée britannique.

Dans un communiqué, la police a dit vérifier "la pertinence et la crédibilité" de l'information. Elle a ajouté qu'il ne s'agissait pas d'une nouvelle enquête et que ce nouvel élément n'entrait pas dans le cadre de l'Opération Paget, référence à une enquête menée par l'ancien chef de la Met, John Stevens. En décembre 2006, John Stevens avait conclu que rien n'étayait l'hypothèse d'un meurtre.

La princesse Diana arrive à l\'hôtel Ritz, à Paris, le 30 août 1997, pour y dîner, avant l\'accident de voiture mortel.
La princesse Diana arrive à l'hôtel Ritz, à Paris, le 30 août 1997, pour y dîner, avant l'accident de voiture mortel. (WTN / AFP)