VIDEO. Berlin : les vestiges de la guerre froide

Pour découvrir le Berlin de la guerre froide, une équipe de France 2 s'est rendue dans les entrailles de la ville. Petit tour d'horizon historique.

FRANCE 2

Joachim Gurell, employé de la BVG, la société de transports de Berlin, amène l'équipe de France 2 dans une rue anodine avec un accès qu'il est l'un des seuls à pouvoir ouvrir. Il ouvre la voie pour une visite d'un des plus importants bunkers de Berlin, resté intact comme au lendemain de la guerre.

150 mètres de long et, au détour de l'une des 105 pièces, des inscriptions russes. Le bunker avait un intérêt stratégique pour le régime est-allemand. À son extrémité, il donne directement sur les tunnels du métro. " Cette porte là-bas était fermée parce que c'est là que passait la ligne de démarcation entre l'est et l'ouest. Juste à côté, dans un réduit, deux gardes-frontières surveillaient les lieux avant de lever le camp dans les années 80 ", raconte l'employé de la BVG.

Partout, des traces de la guerre froide

Plus loin, la guerre froide a laissé des traces, comme cette ancienne caserne qui était utilisée par l'armée soviétique. Les derniers soldats sont partis en 1992, l'endroit est, depuis, à l'abandon.

Il y a aussi cette gigantesque barre d'immeubles en plein centre-ville, propriété de la Stasi, l'ancienne police secrète est-allemande. Elle est condamnée depuis plus de 20 ans. La mairie souhaite s'en débarrasser mais cela s'avère compliqué. " À partir du moment où il faut payer pour détruire des bâtiments, les promoteurs vont voir ailleurs, parce qu'il y a plein d'autres opportunités ailleurs dans la ville ", explique Manfred Kuehne qui travaille au service de l'urbanisme de la mairie de Berlin. 

Le JT
Les autres sujets du JT