Vers un trafic "légèrement perturbé" à la SNCF

Dans le cadre d'une journée d'action européenne contra la libéralisation du rail, quatre syndicats ont déposé un préavis de grève - de lundi 20h à mercredi 8h. La direction s'attend à un trafic "légèrement perturbé", avec des TGV qui roulent normalement, sauf sur l'axe Atlantique (sept sur dix).

(IDÉ)

Jour de grève mardi à la SNCF - et au-delà : quatre syndicats, CGT, CFDT, Unsa et CFDT, se sont joints à une journée d'action européenne, à l'appel de la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF) ; le Parlement européen doit se pencher, du 15 au 17 novembre, sur la poursuite de l'ouverture à la concurrence du système ferroviaire.

"Nous restons opposés à l'ouverture à la concurrence dans le rail" , explique Arnaud Morvan, le secrétaire général de la CFDT-cheminots. "On a vu ce que ça a donné dans le fret, ça n'a pas apporté de trafic
nouveau, ça a juste été un partage du gâteau."

Compte-tenu des prises de service des uns et des autres, le préavis de grève court de lundi 20h à mercredi 8h. La direction de la SNCF a indiqué qu'elle s'attendait à un "trafic légèrement perturbé" : la circulation des TGV sera normale, sauf sur l'axe Atlantique, où sept sur dix rouleront.

Côté Transilien, le trafic aux heures de pointe sera en moyenne de trois trains sur quatre ; il sera normal sur les RER A et E, avec sept trains sur dix sur le RER D. Sur les RER B et C, il faudra compter avec deux trains sur trois en moyenne.

En région, trois TER sur quatre devraient circuler.