Val d'Aoste : un petit coin de France

En Val d'Aoste (Italie), les enfants viennent de faire leur rentrée. Surprise : ils parlent autant français qu'italien. Une particularité liée à l'histoire de la région. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est la rentrée à Charvensod. Nous sommes en Italie et pourtant c'est en français que la maîtresse accueille les enfants. La classe de Patrizia Bérard est l'équivalent du CM1 et déjà l'heure est à la poésie. Un texte de Jacques Prévert que les enfants doivent apprivoiser et lire devant tout le monde. C'est la règle en Val d'Aoste, le français et l'italien sont les deux langues officielles. Les 18 000 élèves de la région doivent être bilingues. "C'est un statut spécial qui précise qu'à l'école il faut avoir le même nombre d'heures d'italien et de français", explique Fabrizio Gentile, recteur de l'académie d'Aoste.

Des noms français

"Nous avons encore des noms de famille français, je m'appelle Bérard, et donc pour nous la langue française n'est pas étrangère, pour nous c'est la langue historique, c'est la langue de nos ancêtres", témoigne Patrizia Bérard, la maîtresse. Dans la cour, l'italien reprend le dessus même si les anciens le regrettent. Il y a quarante ans disent-ils, c'était plus équilibré. Mais dans les villages, les noms des rues sont encore savoyards. Des études ont démontré que 40% des habitants du Val d'Aoste maîtrisent encore bien le français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves dans une salle de classe d\'une école maternelle de Blois (Loir-et-Cher), le 4 septembre 2017.
Des élèves dans une salle de classe d'une école maternelle de Blois (Loir-et-Cher), le 4 septembre 2017. (MAXPPP)